A TETE REPOSEE

Publié le par yvoncousin.com

Quelle mouche a donc piqué les membres du groupe de travail municipal pour qu'ils nous proposent,hier soir, le thème du sommeil à la soirée d'inauguration de "la semaine santé "? La mouche tsé-tsé, sans doute. L'idée était bonne au demeurant car elle a permis à des élèves du collège Anne Frank de présenter la saynète "cure de sommeil" qu'ils avaient créée.On a pu se moquer gentiment du milieu hospitalier où les prises de température et les piqûres succèdent aux soins , à la toilette et aux pillules à avaler de jour comme de nuit ! Du bien vu.

La conférence qui a suivi m'a tellement impressionné que depuis j'ai quelques troubles du sommeil . Je délire ;j'hallucine. Je revois des scènes du passé où un conseiller municipal cédant à la torpeur et aux délibérations soporifiques s'autorisait un petit roupillon en séance publique tandis qu'un autre nous abreuvait de discours à dormir debout ! Mon délire me rappelle aussi un autre élu qui, il n'y a pas si longtemps accusait ses collègues de se coucher. Et , une pensée en entraînant une autre, j'ai imaginé certains élus de gauche dormir à poing fermé...mais levé.J'imagine mon collègue adjoint aux travaux dormir d'un sommeil de plomb , l'adjoint aux espaces verts dormir comme une souche, l'adjoint aux finances ne dormir que d'un oeil de peur qu'on lui pique ses sous. J'imagine  aussi l'ensemble des élus ,bercés d'illusions,bâiller à tour de rôle après avoir bu quelques gorgées de la tisane ou de l'infusion qui remplaceront peut-être la bouteille d'eau qu'on nous propose maintenant les soirs de conseil.

Bref, je délire mais ce n'est pas toujours désagréable : je viens de terminer ma nuit sur un rêve : I had a dream,! (non,non ne sortez pas,! M.le Président).. je me reposais sur mes lauriers ,dans un hâvre de paix, un peu comme le dormeur du val* ..."c'est un trou de verdure où coule une rivière...un élu ,jeune (encore) bouche ouverte, tête nue....dort. Les parfums ne font pas frissonner sa narine, il dort dans le soleil,la main sur sa poitrine...." Et là , je me suis réveillé , heureux d'échapper au dernier vers.!!!  Bonne initiative que cette soirée sur le sommeil.

*poème d'Arthur Rimbaud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article