NATIONS EN PAIX

Publié le

A l'échelon communal il y a eu ce week-end un évènement que je crois de grande importance malgré son peu de retentissement médiatique et populaire .Avec 2 mois d'avance,il est vrai, Lambersart,Viersen et Southborough ont voulu commémorer le 90ième anniversaire de l'armistice de la guerre 14-18.
Deux mois d'avance sur le 11 novembre, oui, mais une avance qui peut se justifier parce que c'est bien en septembre 1918  que sous le commandement de Foch, les alliés ont lancé l'offensive générale qui devait aboutir à la défaite allemande.
 Que c'est loin 14-18 ! Le dernier poilu est mort et l'indifférence est bien prête à enterrer ces années atroces qui saignèrent l'Europe et une partie du monde.
 Nos amis Anglais, pour cause d'incendie dans le tunnel sous la Manche, ne sont pas venus.C'est dommage mais je pense que l'essentiel était dans la présence de la délégation allemande à qui on a rappelé, à Péronne, que leurs soldats avaient détruit presque entièrement la ville, avant d'emmener nos voisins d'Outre-Rhin sur la crête de Vimy, à Neuville Saint-Vaast ou sur la colline de Notre-Dame-de-Lorette, là où sont tombés des dizaines de milliers d'hommes.
 Ces rappels ont été pénibles pour des gens qui  pourtant ne peuvent être tenus comme personnellement responsables des atrocités commises au nom de leur nation.
 Que ces Allemands de 2008 acceptent de se souvenir -en notre présence - des horreurs passées, montre à quel point les esprits ont évolué.Je leur sais gré de leur attitude et je suis reconnaissant à tous ceux qui à l'échelon national ou local ont permis le rapprochement de nos peuples ou de nos cités.
Au point qu'à ma table, samedi soir, on pouvait plaisanter franchement.
Mon voisin de table par exemple,rappelait la gêne qui fut la nôtre,il y a quelques années quand on s'aperçut qu'avait été placée une pancarte d'appel au don du sang juste à côté du cimetière allemand rue de Verlinghem ! 
 Et cette autre anecdote que raconta  à son tour un invité allemand : à Süchteln,une des quatre communes qui constituent Viersen a été érigée, au lendemain de la défaite française de 1870 une colonne surmontée d'un aigle. L'aigle prussien dont la tête est tournée vers la France  :...  "notre ennemie héréditaire" enseignait-on alors aux enfants allemands !
Tout n'est pas beau dans notre monde mais il faut reconnaître qu'en Europe, on a fait de grands pas vers la paix.....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Paul LESCALLIEZ 15/09/2008 15:41

Il faut lire  " tout comme " évidemment ! ExcusesPaul

Paul LESCALLIEZ 15/09/2008 15:28

Pas très gentille la dame ! Très aigüe sa remarque sur l'accent .. Quel événement ! Voici un petit signe qui ne sait plus s'il doit virer à gauche ou à droite.!! C'est grave .. D'autant qu'il s'agit d'une exception car le mot événement, tout come allégement se prononcent évènement -allègement .....Le propos de notre ami Yvon était de mettre l'accent sur le rapprochement des peuples pour, qu'enfin demeure la paix.Au fait (comme dit l'autre) on n'écrit pas " à bras ouvert" mais,assurément, "à bras ouverts", ce qui signifie : avec les bras écartés, ce qui n'apparaît pas possible avec un seul bras !!! On m'a appris cela quand j'étais à l'école primaire !Paul LESCALLIEZ

belaval 15/09/2008 08:28

La mémoire est importante mais la construction de l'avenir encore plus. Une grand-tante est morte à Ravensbruck, sa soeur (ma grand-mère) a autrefois montré sa photo dès la première visite de ma correspondante allemande! Nous, en revanche, avons accueilli à bras ouvert celui qui est devenu notre gendre allemand et père de nos tous récents jumeaux!Merci pour la lettre en ch'ti, un régal que je vais envoyer à mon frère et ma mère "expatriés" dans le Lot. Au fait: on écrit événement et non évènement; on m'a appris cela quand je fus responsable d'édition.

HERNANDES JF 15/09/2008 08:13

NOUS DEVONS NOUS SOUVENIR DE CETTE EPOQUE ATROCE MAIS NE PAS OUBLIER QUE L EUROPE EST UN GRAND PAS VERS LA PAIX PAIX QUI NOUS EST SI CHERE...