LES SEPT COQUILLARDS (2)

Publié le

Le frère Odilon leur disait que Saint-Calixte avait été un modèle de réussite sociale ;que sans être sorti de la cuisse de Jupiter il était parvenu au sommet de la hiérarchie ecclésiastique; pape ! Et il l'avait bien mérité sa tiare,ajoutait frère Odilon.Un jour,dans sa jeunesse , racontait-il,il se paya le culot d'aller troubler un office religieux juif. Arrêté par les soldats romains,à un moment où les chretiens n'étaient pas en odeur de sainteté,il risquait d'être condamné à combattre les lions dans l'arène mais il a été déporté dans une mine de soufre où il a beaucoup aidé les autres prisonniers. A son retour le pape Zéphyrin en fit son secrétaire. Il put ainsi se faire apprécier et lui succéder.
Le frère Odilon s'apprêtait à raconter la mort horrible de Saint-Calixte jeté dans un puits quand retentit dans l'église, venant d'une nef latérale,un tonitruant "Vos Gueules !" auquel quelques pélerins - cinq ou six , pas plus - répondirent par quelque chose d'incompréhensible qui se terminait probablement par "filles".
 L'assemblée était médusée. Heureusement M. le Curé venait de terminer son office par le traditionnel "Ite, missa est . Allez la messe est dite ".
 Dès qu'il entendit la grossiéreté,le frère Odilon abandonna son auditoire, releva de ses deux mains sa robe laissant apercevoir ses  blancs mollets de coq et, tout écarlate, se précipita vers l'intrus . Un scribe de "La Foi du Nord" qui pensait trouver dans l'incident le thème de son prochain parchemin se précipita aussi :- Mécréant ! que venez-vous de blasphémer dans la maison de Dieu ! et en plus vous portez une grande croix sur la poitrine et dans le dos !  Fol vous êtes ! Sortez !" lança le moine .
Le présumé coupable répondit avec aplomb: -" D'abord, je ne suis pas mécréant mais fils de Dieu. Deuzio,parlez-moi sur un autre ton. Je m'appelle Messire Sigisbert et comme mon nom le laisse deviner,je descends en ligne indirecte de Lambert (dit Bébert la cognée) le défricheur de Lambersart.
.Le scribe était ravi ; il tenait son titre :"On l'appelait le Défricheur ".
 -"Oui j'ai crié Vos Gueules et mes potes ont répondu "Aux Coquilles "!   Le moine Odilon respira mieux. Il n'était pas question de filles.C'était déjà ça.!
 Et Sigisbert d'expliquer que c'était un cri de ralliement entre potes de croisade,depuis le jour où ils avaient décidé de poser des coquilles sur les bandes de gueules (bandes rouges) de leur blason *.
-"Vous avez fait une croisade ? " balbutia le moine admiratif.
- Euh ... Oui...et Non ...répondit Sigisbert , gêné par la question et très heureux de voir arriver ses copains. Venez frère Odilon et vous aussi M.le journaliste. On va se présenter et vous raconter tout ça à côté, "Au Calice d'Or" .
 Allez, on se bouge la coquille !"  ( 
à suivre...)


*voir le texte du 2 /8/08

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article