TORCHE OLYMPIQUE,TORCHON POLITIQUE

Publié le

Désolé mais je ne reconnais pas à "Reporters Sans Frontières "le droit de politiser les prochains J.O. Si le secrétaire général de cette organisation se sent porteur du virus de la politique, qu'il se présente aux élections. La confusion des genres est déplaisante.
Ces jours ci,sous pretexte de défendre la cause tibétaine - une cause juste s'il en est - le dit secrétaire général mêle les sportifs ,bon gré,mal gré,à son combat. A ma connaissance jamais "Reporters sans Frontières" n'avait manifesté son opposition au gouvernement de Pékin à l'occasion de la venue en France du premier corps de ballet chinois. De même je ne me souviens pas de leurs protestations contre les choeurs de l'Armée Rouge ou les artistes du Bolchoï. La culture peut-elle être traitée différemment du sport ?
M.Ménard,je vous ai vu lundi plein d'indignation à la télévision.Ne vous attribuez-vous pas des droits de justicier que vous n'avez pas ? N'est-ce-pas vous qui en 2005 étiez allé à Beyrouth témoigner votre sympathie à Al Manar ,une chaîne de télévision arabe ,interdite en France pour propos et incitation à la haine raciale ? (cf mon blog du 23/6/2005 et du 27/6/2005). Vous deviez venir à Lambersart avec Florence Aubenas fêter les 20 ans de votre organisation. Ce fut un bide dont je me réjouis encore.
 M le secrétaire général,cette fois aussi,en excitant la foule contre la flamme olympique, vous avez fait fausse route. La vraie route, pour vous-même et pour vos confrères que je respecte, est d'écrire , de photographier et de filmer sur le régime d'oppression chinois. Allez clandestinement et courageusement en Chine ou au Tibet et rapportez nous,encore et encore, des témoignages sur ce qui s'y passe plutôt que de gesticuler au pied de la tour Eiffel ou sur un boulevard parisien.
M.le secrétaire général, faites nous de la bonne presse plutôt que de la mauvaise politique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
En effet,tout cela est bien dommage.je ne sais que répondre à mon fils de 10 ans qui me dit "maman ,normalement le sport c'est la paix pas la guerre ......"Catherine
Répondre
B
La nuit porte conseil! Vous étiez mieux informé que moi, qui étais sans doute victime d'une certaine médiatisation superficielle. Cela dit, je ne sais pas si l'esprit sportif existe encore (stupidité de certains supporters, dopage, politisation); l'esprit olympique me paraît bien loin. Les chinois méritent peut-être les jeux mais pas leur gouvernement ( et cela ne date pas du Tibet). Toutes les dictatures de droite comme de gauche doivent être dénoncées, si possible de manière non violente...Cela me rappelle bien des discussions de mai 68 où comme ML King ;'avais fait un rêve...
Répondre
B
Cette fois, je ne me sens pas d'accord avec vous AFB
Répondre
J
Effectivement ce Monsieur, s'autorise des droits qu'il n'a pas et même un combat qui ne correspond en rien a ses convictions... pour preuve tes précisions.Le sport reste le sport, la politique reste la politique, suffit-il de ne pas se tromper de ring....En agissant de la sorte ce monsieur se comporte tel un virus sur internet, il ferait mieux de faire son noble métier de journaliste et non de la politique douteuse et confuse.
Répondre