ON DEMENAGE

Publié le

Agitation chez les élus.
 Jusqu'à la semaine dernière les élus qui étaient sur le départ vidaient leurs armoires et leurs tiroirs et remplissaient de pleins sacs de papiers , certains datant du siècle dernier. C'était l'occasion de sourire à la relecture de quelques tracts électoraux.
Oh pas d'injures politiques comme les orateurs de l'assemblée nationale en étaient coutumiers autrefois, ce qui mettait du piment dans les débats. Encore que récemment un haut responsable de l'UMP ait traité de s..... une autre responsable du Modem. Non, ici, on se contentait de proférer des invectives contre son adversaire du genre :
-"Vous dénigrez les fonctionnaires territoriaux !" et l'autre de répondre que "c'est faux ! les dits "fonctionaires sont des gens très bien mais c'est le statut de la fonction publique qui est débile !" . Joyeuse ambiance. C'était en 1995.Au siècle dernier.
Je vous disais donc que les uns faisaient leurs paquets tandis que les autres piétinaient d'impatience d'occuper leurs places et leurs bureaux.On réorganise. Des couples et des triplettes vont se former.Les grigris de bureau des uns vont s'acoquiner avec les souvenirs-fétiches des autres. Chaque élu a-t-il son doudou ?. Les oeufs-gigognes ukrainiens se préparent à fricoter avec le coupe-papier malien. Du propre .
Quant à moi, je vais emménager dans le bureau de mes prédecésseurs premiers-adjoints. Un lieu impressionnant avec boiseries sculptées, placards dissimulés, plafond à près de 4 mètres, odeur d'encaustique et parquet tellement brillant "que t'oses pas entrer si t'as pas de patins" comme aurait dit Coluche. Un vrai cabinet de notaire. Je vous raconterai si je trouve quelque chose dans un placard...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

BELAVAL 31/03/2008 16:06

A quand la crémaillère? Bonne installation! AFB