PAUSE HUMOUR : Nos bacchanales

Publié le

Ce que j'apprécie beaucoup en période électorale, ce sont les idées faramineuses.qu'on lit  parfois dans les programmes.Je viens d'en découvrir une : géniale.
Aujourd'hui, s'il fallait attribuer l'oscar lambersartois de la meilleure idée électorale, je décernerais  sans hésitation , le prix à la liste qui vient de proposer ce  2 mars , sur son site , dans son projet "culture" , UNE FETE DE LA VIGNE A LAMBERSART !
Véridique !  Je propose ,pour ma part que le vin qu'on mettrait alors en fût s'appelle "l'entre-deux-maires".
A consommer avec modération bien sûr.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

michel 05/03/2008 16:09

monsieur Cousin, Je vois avec plaisir que pour vous aussi, "vinum bonum laetificat cor hominem", ou dirais je même "laetificat litteras cousinem"...Tirons encore un de ce vin qui bien que drôle n'est point un sot vignon.  Qu'on le trouve en culture, après le cas Bernet ( pardon ...mais c'est pour le jeu de mot), est à peine étonnant car la vigne , de Lambersart ,est bien la culture...Qu'on trouve entre autre aux marches orientales de la ville...et qui fut peut être bien plantée sous l'une des magistratures à laquelle vous participâtes... plus sérieusement, l'idée d'une fête de la vigne n'a absolument rien de choquant. En effet, les historiens seront d'accord avec moi pour dire que Lambersart s'est avant tout érigé autour de l'Autel de Saint Calixte.dépendance de lomme ( Ulmo) dans le texte elle devient église au début du XIIème siècle...Or, ce qui fait l'église ( du grec  ecclesia), c'est l'assemblée... et la raison pour laquelle elle se réunit : la messe!.Or, sans vin, pas de messe...Et sans vigne pas vin....Comme le transport du vin et son commerce était fort cher pour une communauté pauvre comme celle des lambersratois du moyen-âge, chaque paroisse faisait son vin de messe. Les archélogues  ont ainsi retrouvé la trace d'activités vinicoles en Angleterre, aux Pays-bas et au Danemark...( Il faut dire qu'entre l'an mil et 1350, l'europe connait une période chaude).Il ne me semble pas absurde de dire que le vin de messe est produit sur place au XIIème siècle  et que la Vigne est un des socles sur lesquels s'est construite l'histoire lambersartoise.

PMF 05/03/2008 10:16

Félicitations : non seulement il fallait dénicher cette "Fête de la vigne" au détour d'un programme, mais de plus nous y servir de "l'entre-deux-maires" quelle subtile prémonition s'il s'agit de le faire entre le 9 et le 16 mars.    

Paul LESCALLIEZ 04/03/2008 17:12

Toujours dans l'humour,  je proposerais : Le Saint Scrutin -c'est "Graves "    à déguster avec un Bleu Dau bresse  !!    mais c'est vraiment pour rire un peu !P.  Lescalliez