POINTS-CONTRE-POINTS

Publié le

Elections obligent,les musiciens se mettent en place et se préparent pour le concert du 9 mars. A l'affiche : LA SYMPHONIE MUNICIPALE .
Les violonistes -dont je suis- veulent charmer et leurs archets enchanteurs glissent déjà sur les cordes de leur programme-stradivarius...Quelle poésie ! Un programme-stradivarius, rien que ca ? Je ne suis pas objectif ,pensez-vous?   -Allons,bon !.
 D'autres musiciens, les flûtistes qui n'aiment pas qu'on dise qu'ils jouent du pipeau,lancent des gammes de plus en plus ambitieuses et prétendent que leurs voisins sont des violoneux qui ne savent pas lire la partition communale .C'est pas gentil.
 D'autres encore,les contre-basses , les contre- bastions capitalistes,devrais-je écrire, refusent de jouer avec tous ceux qui se trouvent" à droite".Pas facile de composer un orchestre dans ces conditions.
 Ah, j'oubliais ceux qui ne veulent jouer qu'une seule oeuvre :"le Chevalier à la rose", une oeuvre de Strauss...(khan?). Quelle exigence !
De tout cela on fera quand même une belle symphonie,vous verrez.
J'ai pourtant un ami qui doute de la valeur des musiciens. L'autre jour il me disait -"Vous les politiques,vous êtes tous des tordus et des menteurs ! Pour gagner des points les uns promettent tout et les autres critiquent tout  et les troisièmes font les deux à la fois!" 
Peut-être que pour éviter ce genre de reflexion assez désagréable on pourrait jouer au jeu des contre-points. La règle serait simple: on demanderait à la majorité municipale actuelle de dresser la liste de tout ce qu'elle aurait pu faire et qu'elle n'a pas fait...(aïe,aïe,aïe, les effarouché(e)s vont encore dire que je tire contre mon camp !) et, en contrepartie, les prétendants devraient faire la même chose. Par exemple, pour le quartier de Canteleu : qui c'est qui aurait déjà dû y installer un city-stade ? et qui c'est qui aurait dû nettoyer son trottoir pour paticiper à la lutte pour la propreté ?
Voilà de saines autocritiques qui améneraient à plus de tolérance.Points contre points plutôt que poings contre poings !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jf hernandes 19/02/2008 07:33

Voilà là une bien belle symphonie... dommage que nous ayons des musiciens un peu dur de la feuille...Une chose est certaine la municipalité sortante à fait ses preuves, meme si tout n'a pas été fait, car ne l'oublions pas, dans la vie, personne ne peut tout faire comme il l'entendait au départ.En ce qui concerne les autres, les violonistes en herbe, ils feraient mieux de jouer leur propre morceau au lieu de faire du copier-coller de partition politique (oblige).La campagne municipale doit rester une campagne saine, sans coup bas ni coup de clairon, chacun doit pouvoir respecter l'autre et permettre à l'auditoire d'entendre son morceau de musique préféré en déplaise aux ténors  charmeurs par la parole mais de loin par la véritable symphonie.En cocnlusion, Yvon, la musique que notre municipalité offre, les cocnerts qu elle a donnée, attestent d'eux mêmes la réalité de l'attente des lambersartois et je signe le renouvellement pour l'orchestre municipale sous la baguette de MP DAUBRESSE.Je reste persuadé que cette municipalité là a encore d'autres beaux morceaux en réserve pour notre plus bel avenir en une ville ou il fait bon vivre.Déjà j'entends la sonate qui repose l'âme et dehors il y a affluence pour assiter au plus beau des concerts lambersartois que nous offre MP DAUBRESSE et son équipe.La musique calme, repose, envoute et quel bonheur lorsque les musiciens sont tous sur la même note, un véritable spectacle que nous attendons et pour lequel nous avons confiance.Merci aux élus Lambersartois, continuez de jouer pour nous, votre musique et celle que nous espérons entendre encore longtemps, tant elle est juste et reposante.