VOEUX 2008

Publié le

La mode change-t-elle dans les cartes de voeux ?
J'ai l'impression, peut-être fausse, que les hommes politiques font moins appel que les années précédentes aux citations et aux proverbes sans pour autant s'engager davantage personnellement. Elections obligent.
Certes on retrouve les référents classiques : un bon vieux philosophe grec, V.Hugo, Chateaubriand. Ou les valeurs sûres : Malraux, Baudelaire... Ou même les symboles modernes l'abbé Pierre, Ingrid Betancourt...Et souvent des souhaits de 'bonne année" en une multitude de langues comme pour souligner l'esprit d'ouverture de l'envoyeur.
Malgré tout je regrette de n'avoir reçu cette année encore aucune carte rappelant une pensée forte de Coluche, Desproges ou Michel Audiard.
Ce qui me plairait beaucoup aussi c'est qu'un homme politique de droite ose citer Lénine et qu'inversement à gauche on cite St-Jean ou St Matthieu.
J have a dream !
Le voeu que j'ai le plus aimé, c'est celui que m'a adressé le proviseur d'un lycée "Vivez heureux pour que d'autres le soient un peu plus ".
La référence dont je ne me remets pas est celle du président du Conseil Général du Nord qui reprend un artiste auquel le Département a acheté une oeuvre " Les paroles s'envolent".Est ce donc comme cela en politique   ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marie-Christine LABURIAU et sa famille 15/01/2008 16:41

Cher Yvon,Je ne me comparerai pas à la valeur d'un homme politique pour te répondre mais par contre je te prie de m'excuser de ne pas t'avoir envoyé mes voeux. Aussi je répare de suite cet impair.Je te présente ainsi qu'à toute ta famille une bonne et heureuse année. Qu'elle t'apporte bonheur, joie, la santé et te permette de réaliser tout ce que tu souhaites.Bien amicalement.Marie-Christine LABURIAU and Co