ORDURES

Publié le par yvon cousin

Nul ne le niera,en zone urbaine,la collecte et le traitement des ordures ménagères sont parmi les problèmes les plus difficiles à résoudre.La Communauté Urbaine y investit énormément et la mise en service prochaine du Centre de Valorisation Organique de Sequedin qui coûte 72 millions d'€ pour transformer 110000tonnes de déchets/an en compost et méthane utilisable par les bus , est indéniablement une initiative intelligente et remarquable.

La collecte des ordures n'est pas ,quant à elle ,très satisfaisante.Tout le monde s'accorde pour accepter le tri sélectif et divers modes de ramassage sont expérimentés avec plus ou moins de bonheur.

Je lis aujourd'hui dans La Voix du Nord que dans les Flandres le remplacement de la Taxe des Ordures Ménagères par une redevance fixée en fonction du nombre de bacs présentés à la collecte et comptabilisés par une puce électronique collée au bac, est critiquée.La parade a déjà été trouvée par certains : pour payer moins il suffit ,dit-on, de remplir les bacs à bloc ou d'utiliser les décharges sauvages. On reconnaît là le système "D" à la française......"D" comme décharge.

A Lambersart ,la mise en place du tri sélectif ne se passe pas trop mal. Encore que certains se plaignent du passage trop matinal des bennes ; de bacs pas toujours bien adaptés ;et des poubelles qui restent trop longtemps sur les trottoirs :ce qui gêne les passants et constitue une horreur visuelle.

Je me demande si les choix faits par la Communauté Urbaine ont été les meilleurs. Je suis membre de la Commission des résidus urbains et je ne cherche pas à me dédouaner en disant que les choix ont été faits avant mon arrivée dans cette commission. A la lumière de l'expérience et de ce que j'entends , je pense simplement que si les choix devaient être faits aujourd'hui je défendrais l'utilisation généralisée pour les particuliers de sacs de couleurs différentes (selon la nature des déchets) et de tailles différentes (selon la composition des familles). Seuls ces sacs, indéchirables par les animaux, seraient déposés sur le trottoir et collectés par des bennes "nouvelle génération" à 2ou 3 compartiments ; chaque compartiment recevant les sacs d'une même couleur. Des bacs en plastique seraient quand même distribués aux habitants mais à seule fin de maintenir les sacs en plastique à l'intérieur et donc d'en faciliter l'utilisation.En aucun cas ils ne devraient se trouver sur le trottoir.

Ainsi, dès la collecte faite nos trottoirs seraient propres : plus de bacs encombrants, plus de papiers qui volent....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Benoit 16/02/2006 19:37

Bonjour,Je suis surpris de ce genre de réaction. Personnellement, les bennes ne me dérangent pas. Il ne faut pas oublier la vrai finalité du recyclage. Quand je lis ce genre de chose, j'ai ne peux m'empêcher de penser qu'il y ait des intérêts plus immédiats que l'écologie.N'oublions pas que nous faisons cela - le recyclage - pour réduire notre consommation de polluants en les réutilisant. Dans ce contexte je ne vois pas pourquoi on rajouterai encore des sacs en plastique. Cela me semble totalement contradictoire. Certes, c'est sans doute plus pratique pour certains, mais ça pourrait l'être moins pour d'autres. En effet, je ne crois pas que nous ayons trouvé une solution avec ces sacs de couleurs. Je pense par contre qui si l'on travaillait un peu plus sur la communication, on arriverait peut-être à quelque chose. Je suis encore étonné du plan de communication qui a été établi pour informer les Lambersartois. Nous avons reçu un petit prospectus... bien longtemps à l'avance. Si bien que lorsque les bennes sont arrivées, plus personne n'avait encore ce papier.Pourquoi n'a-t-on pas reçu une documentation plus complète concernant la collecte des déchets recyclables en même temps que nos bennes ? Ne pensez-vous pas que cela irait un peu mieux si les gens étaient un peu mieux informés ?Votre problème est un problème de communication. Il n'y a pas de communication à Lambersart. Pour changer des usages, il faut penser long terme et non pas court terme. Il faut oublier certaines échéances. Changer les mentalités ne se fait pas sur un coup de baguette !

RReynaud 05/01/2006 15:41

Tout comme toi Yvon, j'aurais préféré les sacs indéchirables aux conteneurs qui vont être distribués.
Pour certaines personnes n'ayant pas de local de stockage, ce sera difficile de les rentrer et on risque de voir les trottoirs "décorés" en permanence par ces poubelles assez inesthétiques. Chez nos enfants près de Caen, ce sont des sacs qui sont utilisés, de couleur différente, et tout se passe très bien; rien ne traîne. Il faudra compter sur le civisme des habitants pour que les trottoirs ne soient pas encombrés!!!