LE CONGEL DU CONCITOYEN

Publié le par COUSIN

C'est sans aucun doute au service "proximité",installé dans un pavillon, à l'écart de l'hôtel de ville,que l'on sent le mieux vivre notre ville. Beaucoup de problèmes de la vie quotidienne y sont traités :propreté,environnement et cadre de vie,circulation, voirie,encombrants ,élagage..... C'est là aussi qu'arrivent les réclamations et les récriminations auxquelles il faut répondre avec tact et professionnalisme.

Les Lambersartois sont de plus en plus exigeants sur la qualité et la rapidité du service rendu. "Après tout,je paie assez d'impôts !" me disait l'autre jour un concitoyen.

Une récrimination , j'en ai eu une belle ,jeudi dernier. M. D n'est pas content du tout . Sa cave est souvent inondée et il peste contre l'incurie des politiques et des techniciens ; "Après tout , pour savoir où passe l'eau il suffit d'y verser de la fluorescéïne. On sait ça depuis longtemps !" me disait -il.

Certes ,il reconnaît que l'intervention par 3 fois des employés municipaux pour pomper sa cave est un geste de solidarité "mais c'est inutile car l'eau revient immédiatement....et en plus, vos ouvriers ont débranché mon "congel" et ne l'ont pas rebranché en partant. Résultat : tout est foutu . J'espère bien que la ville va me dédommager !"

Ma grand-mère me disait quelquefois : "fais du bien à un baudet, t'auras des ruades !"

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article