130 KILOS DE SYMPATHIE

Publié le

Vous connaissez peut-être ce bon mot de Michel Audiard " Quand les types de 130 kg disent quelque chose, les types de 60 kg les écoutent " .Rien à craindre pourtant de David Douillet le judoka venu faire un marathon de visites dans la métropole lilloise.
Au moins 130 kg de sympathie .
De son passage à Lambersart je retiens trois impressions :
 C'est un homme aussi agréable  à cotoyer qu'impressionnant. Impressionnant, oui, mais bien proportionné ce qui ne permet aucune comparaison avec un sumo au slip enturbanné .
 Sur ma photo ma collègue Marie José Angot ressemble à une petite fille près d'un gros "nounours" ! 
Deuxième impression : celle du plaisir à entendre un sportif réputé promouvoir les valeurs éducatrices du sport même si la tournée promotionnelle de David Douillet n'était pas dénuée de visées politiques. Et même si le judo n'a rien de commun avec les excès, les débordements , les tricheries et les violences du football. Il y a un code d'honneur chez les judokas.
 Enfin, la présence de David Douillet m'a reporté dans ma jeunesse quand j'étais jeune pensionnaire au lycée Paul Hazard d'Armentières .
 Hier, pour une photo, on a demandé aux enfants de l'école Lamartine de se presser "spontanément" autour du champion olympique. Moi, pour les besoins d'un reportage télévisé,on m'avait demandé, comme à une centaine de mes camarades,de me précipiter  "spontanément" à la rencontre de Line Renaud (!) qui revenait en vedette visiter son ancien lycée.
 Autres temps, autres vedettes !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

HERNANDES JEAN FRANCOIS 04/12/2009 12:51


Effectivement, voilà la une masse de muscles, pas le moment de bousculer dans les rangs. Plaisanterie mise a part, je le sais généreux et à l'écoute.