Enfin !

Publié le par COUSIN

Enfin ,j'ai récupéré mon ordinateur  !   Ce silence imposé m'a permis de constater deux choses   :

1* Moi qui ne suis pas de la génération 'tout informatique", je suis devenu presque "accroc".  Eh oui, elle m'a manqué ma ration quotidinenne de mails !

2*Des personnes que je trouve bien sympathiques - et même très sympathiques-ont eu la gentillesse de me dire que mon blog leur avait manqué . Merci.
Mon Ego étant repu, continuons....

Que s'est-il passé depuis nos derniers rendez-vous ?

La révolte des banlieues ,bien sûr. J'y reviendrai car la France vient de vivre un traumatisme et même si je suis heureux et fier que les jeunes Lambersartois ne se soient pas laissés entraîner, je m'effraie de découvrir certains textes de rap.Connaissez-vous par exemple, ces paroles délicates de "Monsieur R",un rapeur bien connu :

"La France est une  garce, n'oublie pas de la baiser jusqu'à l'épuiser ; comme une salope,il faut la traiter ,mec ! Moi je pisse sur Napoléon et sur le général de Gaulle....."

Ceci étant,vous souvenez-vous de mes petits textes intitulés 'article 217-17"  (15/10) ou  "Des sauvageons? Non des voyous !" (10/10)  ?    C'était prémonitoire , non  ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Bien Cher Ami et Elu,
Oui quel bonheur que notre jeunesse soit reste neutre lors des dramatiques émeutes de par notre beau pays. Je rejoints pleinement ton avis. Et puis cela fera taire les inconditionnels qui disent que notre jeunesse est odieuse. Lambersart prouve au quotidien que ses habitants sont des citoyens respectueux, mais avouons aussi que la politique municipale menée sur le terrain en restant proche des habitants y compris ceux des quartiers plus sensibles a cause du chômage, est avant tout d'une grande écoute ce qui permet le dialogue. Je ne peux que féliciter nos élus.
Chaque jour je suis moi même sur le terrain associativement parlant et je constate combien nos jeunes souffrent et parfois tombent dans la dépendance par trop d'oisivité, pour faire bien ou comme les autres, mais je suis fier de quelques jeunes de notre bonne ville qui ont su tirer la sonnette d'alarme pour reprendre le chemin le bon chemin sans dépendance pour une vie meilleure sans violence aucune.
Bravo pour ton blog, il est précieux et d'une aide, car le dialogue comme le partage fait et fera toujours avancer les choses.
Sincère dévouement associatif
Amicalement
JF HERNANDES
Répondre