CONDOM...NF

Publié le

Peut-être qu'un blog peut aussi servir à la publicité. J'ai donc une adresse à vous recommander : la pharmacie de l'écluse Ste-Hélène à St-André.

Ce matin, en y passant par hasard, ma libido s'est soudain réveillée en lisant sur la vitrine ; écrit à la peinture à l'eau :"12 préservatifs pour 15€".A ce prix là on peut sortir couverts ,non ?

Je suppose que c'est une promotion et j'en informe donc les utilisateurs .

Rien d'anormal à cela sauf que sous cette alléchante annonce on lit "N.F".

Comme chacun le sait NF veut dire "normes françaises". C'est la garantie d'un bon produit.

Oui,mais quelles normes ? La norme française en matière de préservatifs concerne-t-elle la qualité de résistance du produit ? Ce qui sous-entendrait que les Français sont sexuellement plus vigoureux que d'autres ? Toujours notre prétention....

Ou ,est-ce-que la NF marque une taille anormale de l'objet de luxure ? Serions-nous plus membrus que nos amis Belges (pour qui le préservatif, c'est bien connu, ne sert qu'"une fois") ?

Ou encore le produit français se distingue -t-il par quelque " fantaisie" reléguant les stylistes italiens ,pourtant réputés, au rang des attardés ?.

Je reste avec mes interrogations et ma libido perturbée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JF HERNANDES 01/12/2007 07:47

Effectivement il est préférable de sortir couvert, mais il y a aussi d'autres lieux ou le tarif est moins élevé... qu'importe, le principal c'es td'adopté la sécurité.
De mon côté dans le cadre associatif, j'ai été lontemps à les offrir aux demandeurs, mais malheureusement les laboratoires ne sont plus fournisseurs.

Frédéric Dehaeze 09/10/2007 17:34

Plus que jamais en ce moment, de toute façon, il vaut mieux sortir couvert!!!!

eric mielke 29/09/2007 15:07

15 euros, n'est-ce pas plutôt 1,5 euros ? Où alors ce n'est pas la valeur de l'euro qui s'est envolée face au dollar mais la valeur du préservatif.
Le nom de la pharmacie, il s'agit de la Pharmacie de Sainte-Hélène
Amitiés et à très bientôt
Eric