IL Y A CEUX QUI BOSSENT ET CEUX QUI PARADENT.

Publié le par lambersart-yvon cousin

Vous montrez  du courage et de l'honnêteté, Monsieur le Maire de Lambersart, en  dénonçant les mensonges et promesses démagogiques du couple Astruc-Daubresse/ O. Henno. Des champions de la désinformation  ! 

Un exemple ? Dans leur dernier tract Ils ont  "tout mis en oeuvre pour améliorer le quotidien des aînés et  s'attribuent  le maintien à domicile".  C'est à pleurer ! 

Vous avez raison de prévenir les Lambersartois . Ces cumulards et nomades de la politique se battent très fort  :  pour eux-mêmes  !

Pour ceux qui ne l'auraient pas lu, je reproduis ci dessous le texte paru hier 14/06 dans La Voix du Nord:

« Les bonnes vieilles méthodes du passé »

Il ne s’épanche pas souvent spontanément sur la politique en général, mais à une semaine des élections départementales, Nicolas Bouche estime « nécessaire d’attirer l’attention sur ce qui se passe ». Le maire de la ville « centre » d’un canton de Lambersart « découpé bizarrement pour des raisons politiques » a un regard très tranché sur la lutte entre les deux conseillers départementaux sortants du secteur (de la même famille politique, droite – centre droit). « Depuis un an (et son arrivée à la tête de la ville) , il y en a un, Jacques Houssin, avec qui la ville travaille proactivement, et l’autre, Brigitte Astruc-Daubresse, qu’on ne voit que lors des manifestations publiques… Il faut que les gens le sachent. Sa campagne, les promesses qui sont faites, les tracts distribués… C’est vraiment les bonnes vieilles méthodes du passé. Je suis effaré. » Entre Nicolas Bouche et le « clan » Astruc-Daubresse, les jours meilleurs ne sont pas pour demain

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dominique LOUVIEAUX 17/06/2021 11:23

Toujours les mêmes qui se servent et qui ne se gênent pas pour faire la morale.