RASE CAMPAGNE 11

Publié le par lambersart-yvon cousin

UN NOUVEAU SOUFFLE POUR LAMBERSART

Pas de papier glacé pour Nicolas Bouche et un portrait en couverture qui semble nous scruter et nous sonder . Le médecin a son diagnostic : Lambersart a besoin d'un nouveau souffle ! . Sa vision de notre ville dans 6 ans se trouve dans les pages centrales du programme . C'est essentiellement une vision urbanistique du futur Lambersart : salle Malraux modifiée,nouvelles aires de jeux, nouveau marché, piscine accessible à tous sont des priorités.

Un nouveau souffle ? Oui ,mais lui même, Nicolas ,n'a – t-il les poumons un peu chargés ?

Il a eu le souffle court depuis 2014 car, en fait, il n'est réapparu vraiment que deux fois au cours de la mandature : l'une pour protester contre les travaux autour de St Calixte , l'autre pour défendre la cause des Muchaux. Il n'a pas participé aux débats municipaux ,se contentant de donner des comptes-rendus des conseils. C'est vrai , comme il l'écrit, «  (qu'il) n'a pas été mêlé aux bisbilles et aux guéguerres » .Mais, a t il pris position, par exemple, sur les projets immobiliers rue Nadaud, sur les sites Gruson ou Teffri, rue Debuire du Buc et même au stade G. Lefort ? Sur ces sujets qui sont pourtant essentiels pour des Lambersartois, il est resté muet. Il peut donc sans peine se présenter « sans passif ». ajoutons même , avec humour, « sans actif » . Cette réapparition soudaine tous les six ans , en période électorale, le fait surnommer par certains « le coucou ! Il faut pourtant reconnaître qu'à l'inverse du coucou il ne niche pas chez les autres . Il a son programme auquel il se tient. A prendre ou à laisser ! Ni alliance , ni fusion au second tour . Quand on a vécu 2014, on sait qu'il tiendra parole .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article