APERO POUR LES MUCHAUX !

Publié le par lambersart-yvon cousin

Voici le texte de mon intervention,  hier au Conseil Municipal . Il était minuit .

Madame le Maire,

Le 29 Juillet dernier, la commission d’enquête a remis ses conclusions et avis sur le PLU2 à la MEL. Verdict : Avis favorable assorti de

:- 6 réserves et 1 recommandation au niveau métropolitain

13 réserves et 97 recommandations pour les 85 communes consultées .

Lambersart y est choyée. A elle seule elle fait l'objet d'1 réserve et de 5 recommandations.

C'est beaucoup pour une seule commune, qui plus est, quand on sait que ce PLU2 a été élaboré sous la direction de notre ancien maire , ancien ministre, spécialiste de l'urbanisme, dit-on et devenu chantre de l'écologie...à Lille !.

Et la réserve concerne exclusivement Les Muchaux. ('OAP (Orientation d'Aménagement et de Programmation) et le projet d'y construire près de 450 logements !

Que disent les commissaires enquêteurs dans leurs conclusions ?:

"la Commission d'Enquête émet comme réserve de conserver le secteur des Muchaux en "poumon vert" au milieu de la zone urbanisée saturée de la Couronne Nord et donc de modifier le zonage AUDm (= Urbanisation) ou AUDa pour un zonage A (= Agricole)... Ce zonage A permettrait de recréer la continuité des hémicycles, telle que prévue au projet du SCOT mais abandonnée sans raisons données au SCOT approuvé"

 

On ne peut être plus explicite... d'ailleurs quand ils écrivent "Ce zonage A permettrait de recréer la continuité des hémicycles, telle que prévue au projet du SCOT mais abandonnée sans raisons ", les commissaires enquêteurs s'interrogent sur cet abandon que certains ont appelé tripatouillage , expression très déplaisante aux oreilles de notre ancien maire. Cette disparition inexpliquée ,c'est tout l'objet du recours déposé par Eric DARQUES au tribunal administratif sur lequel la justice ne s'est pas encore prononcée.

 

Quelle est la portée de cette réserve ?

Elle n'est pas négligeable car si la MEL ne la prend pas en compte et ne retire pas l'OAP des Muchaux et si elle veut passer outre l'avis des commissaires enquêteurs, elle doit motiver sa position et s'exposer à une saisine du juge des référés , à d'autres recours et à un allongement des délais d'exécution..

 

 

Au regard des multiples avis négatifs exprimés ces dernières années sur ce projet des Muchaux par plusieurs organismes publics ou commissions indépendantes, on peut raisonnablement se poser la question suivante : en méprisant l'avis de la commission d'enquête, pourrait-on encore sans honte se prétendre protecteur du patrimoine naturel ou défenseur de l'environnement et de l'écologie ? . Au delà même de ces considérations peut-on aujourd'hui , comme l'écrit le collectif Muchaux se montrer aussi « peu soucieux de ceux qui vivent de ces terres et qui nous nourrissent. » ?

Me le Maire ,bientôt,  à la MEL , nous aurons à nous prononcer sur le nouveau PLU. Qu'allez-vous faire  ? Allez-vous une fois encore vous aligner sur la position rigide de votre prédécesseur qui n'hésitait pas lors de la précédente enquête publique à se moquer des enquêteurs indépendants dont il mettait en cause le travail en disant :"On peut toujours écrire n'importe quoi dans des rapports" ou encore "On devrait se renseigner avant d'écrire n'importe quoi"!

Beaucoup de Lambersartois nous jugeront sur notre choix.
En ce qui me concerne, avec mes amis, dans le contexte actuel, entre la brique et le bucolique , nous avons choisi .

Je n'étais que le porte parole de ceux qui depuis des années luttent pour conserver les MUCHAUX à la nature et à l'agricultue .

Quel plaisir d'entendre , après une longue digression wikipediale sur l'état de notre planète, M P Daubresse "renoncer" à l'urbanisation de ce secteur !   Ainsi donc maintenant les quatre élus métropolitains lambersartois vont se retrouver unis pour abandonner ce projet dévastateur . Quel oecuménisme  !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article