BYE-BYE SIVOM !

Publié le par lambersart-yvon cousin

Voilà plusieurs années qu'avec mes amis je milite pour la suppression du SIVOM  qui regroupe une dizaine de communes du Nord Ouest de Lille.

Si, à l'origine, et avant que les lois ne modifient la création et l'organisation des intercommunalités, le SIVOM pouvait apparaître comme un outil de gestion adapté aux mutualisations et aux économies, il s'est vite transformé sous la présidence de MP Daubresse en arme politique.
Le regroupement est devenu un moyen pour le député-maire de Lambersart d'alors, de superviser habilement et subtilement les communes de sa circonscription. En outre il constituait un poids intéressant au sein de la CUDL ( l'ancêtre de la MEL) pour s'opposer à Mme Aubry.

Le SIVOM, c'était « Daubresseland » comme l'avaient baptisé certains au point que lorsque son ami puis ex-ami Olivier Henno a présidé cet organisme, MP Daubresse qui sentait «  sa « chose » lui échapper a bien critiqué son successeur et a même envisagé de sortir de cette intercommunalité...ce que fait aujourd'hui le maire de La Madeleine !

L'utilité du SIVOM n'est, en effet, pas évidente et c'est un organisme coûteux . Lambersart lui abandonne 400.000€ par an ! Et pour quoi ??? Pour des compétences que la MEL peut assurer ou qui peuvent être assurées sans lui, comme la gestion de L'EHPAD de Marquette.

Je l'ai déjà écrit ici : le SIVOM paie des indemnités à une dizaine de vice-présidents...un nombre qui les met presque à égalité avec les 14 employés . Il n'y a pas si longtemps MP Daubresse en était le président et Mme Astruc-Daubresse y était aussi vice-présidente : tous les deux étant bien sûr indemnisés .

L'intérêt des Lambersartois est bien sûr de sortir au plus vite de ce « machin » comme aurait dit qui vous savez !

photo : LA VOIX DU NORD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article