LES IDÉES DU MOMENT

Publié le par lambersart-yvon cousin

La période dramatique que vit la France depuis quelques semaines m'incite à sortir des limites lambersarto-lambersartoises que je me suis donné pour ce blog. Je ne prétends bien sûr ni à analyser avec l'autorité des spécialistes les événements nationaux, ni à proposer des actions de sortie de crise.

Mais permettez-moi de vous faire part de deux ou trois observations ou réflexions « d'au dessus les vagues. »
Tout d'abord,  je m'alarme de l'abîme qui sépare les élus des citoyens .

Evidemment j'exclus de toute condamnation les « petits maires » souvent admirables d'abnégation mais je compte parmi ceux que la population rejette ces légions d'élus profiteurs et corrompus , beaux parleurs donneurs de leçons . Ces « grands élus » sont inconscients par exemple quand ils refusent d'empêcher de se présenter aux élections ceux qui auraient été condamnés à certaines peines. Ils s'auto-défendent en refusant le non-cumul des mandats , en refusant de diminuer leur nombre pléthorique tout en s'octroyant des augmentations d'indemnités etc..etc....Il n'est donc pas étonnant qu'ils inspirent le dégoût et éloignent les citoyens des urnes. C'est dramatique pour la démocratie.

Je m'alarme car quand un peuple déteste à ce point ses responsables politiques , il est prêt à la révolution. Députés et sénateurs vous êtes, depuis plus de cinquante ans , collectivement responsables de la calamité qui s'abat aujourd'hui sur la France, ai-je envie de leur crier.

Que dire aussi de cette couardise, de cette lâcheté des responsables politiques qui, terrés dans leur confort parlementaire, ne condamnent aujourd'hui que du bout des lèvres les violences et les saccages ? Qui mieux qu'eux devraient défendre nos institutions républicaines ? Seuls ceux d'entre eux qui visent la destruction de l'ordre établi pour le remplacer par leurs objectifs révolutionnaires ou fascistes s'expriment .

Cette année 2019 verra se préparer les prochaines élections municipales . Les candidatures vont se multiplier . Je pense que l'on pourra , à ce niveau comme pour d'autres élections classer les élus et futurs élus en quatre catégories , selon leur implication dans la politique

Il y a ceux qui servent leurs concitoyens avec honnêteté avec dévouement et compétence.

.Il y a ceux qui s'en servent (de la politique) par besoin personnel de s'épanouir, d'être reconnu ou pour d'autres raisons comme la défense d'une cause souvent discriminante d'ailleurs.

Il y a ceux qui se servent . Est-il besoin de citer des noms ? Ceux qui s'enrichissent , qui tirent profit, qui recherchent les privilèges

Enfin,  il y a ceux qui ne servent à rien.....J'en connais. Et vous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PoD 07/01/2019 19:56

Il y a aussi les cumulards qui s'en servent, qui se servent et ne font rien. Ceux là servent rarement.