UN LUNDI QUI CHANTE

Publié le par lambersart-yvon cousin

Tenir une assemblée générale en 20 minutes est ce posssible ? Oui, je l'ai vécu ce lundi aux « Lundis qui chantent ».

Il est vrai que les rapports d'activités et financiers , pour importants et obligatoires qu'ils soient, n'ont pas galvanisé les membres présents. Après les avoir adoptés en un éclair à l'unanimité, l'assemblée est vite passée aux choses sérieuses : le chant sous la direction du sympathique Jean Marie Roger qui, avec Marie Agnès son épouse, fait vivre depuis des années une chorale à géométrie variable.

En effet, y vient qui veut et quand il veut.

Ce soir là, ils étaient une centaine et j'ai entendu, de mes oreilles entendu, les voix cristallines de Lambersartoises entraînant une quinzaine de ténors et de basses.

« De la belle ouvrage ! » comme on dit à la campagne .

Jean Marie a proposé deux chants à plusieurs voix : » le temps d'une chanson » de Claude Léveillée et le célèbre « je n'aurai pas le temps » de Michel Fugain.

D'abord hésitant et timide le choeur de ce lundi a pris de l'ampleur pour devenir harmonieux et souple . Un régal que j'ai partagé avec trois de mes collègues élus : R. Musmeaux, M G Mailliet, B. Coffyn.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article