PRIORITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

Publié le par lambersart-yvon cousin

L'association Lambersart-Kaniv-Ukraine vient de fêter ses 20 ans. Ce fut pour Claude Tiberghien, le secrétaire,  l'occasion de rappeler quelques anecdotes dont l'une est savoureuse.

Au cours d'un des premiers déplacements à Kaniv, la délégation lambersartoise emmenait avec elle une personne en fauteuil roulant qu'il fallait aider en particulier aux aéroports. Heureusement, pour les personnes handicapées, les autorités policières et douanières facilitent généralement le passage des frontières. Ce fut le cas cette fois là aussi …avec en plus un miracle !

En effet, des voyageurs médusés ont pu voir à la sortie de l'aéroport de Kiev, capitale de l'Ukraine, le Français handicapé se lever de son fauteuil, le replier lui-même et monter sans la moindre gêne  physique  dans le mini-bus qui l'attendait !

Cette scène, proche du célèbre « Lève toi et marche ! » biblique ne tenait pourtant en rien d'un miracle .
Notre homme n'avait rien d'un handicapé ; il était simplement chargé de transporter ce fauteuil de Lambersart à Kaniv où il devait être offert à l'hôpital de la ville. Le faux handicap était une ruse pour éviter les tracasseries aux frontières dans laquelle sont tombés les policiers et douaniers !

Ce que me rappelle cette histoire vraie, dit-on, où , au temps du poste frontière franco-belge du Mont Noir, un homme se présentait régulièrement aux douaniers qui contrôlaient tout aussi régulièrement son sac de provisions... sans s'apercevoir que ce qu'il passait chaque fois en fraude n'était pas les marchandises mais un nouveau vélo ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article