11 NOVEMBRE 2018

Publié le par lambersart-yvon cousin

Lambersart a commémoré dans la dignité la fin de la guerre 1914-1918 .

La conférence de C. Reynaert ; la cérémonie émouvante au cimetière militaire à l'issue de la retraite aux flambeaux ; la présence de quelques « poilus » ; celles du représentant du préfet et d'un général de division ; celles aussi de la population et des enfants trois fois plus importante que d'habitude, ont contribué à l'éclat et à la grandeur de l'événement. Les allocutions – à l'exception de celle incongrue sur le « tourisme » - ont rappelé les souffrances endurées pendant le conflit mais aussi montré la nécessité de se prémunir contre d'autres conflits et contre le terrorisme. Même le film projeté au début du banquet offert aux membres des associations patriotiques a été bien reçu et apprécié.

Pour ma part, je n'ai regretté qu'une chose : la faible réponse au pavoisement des façades qu'avait sollicité la municipalité. Il est vrai que le « bleu horizon » des uniformes des poilus enflamme moins que le bleu des maillots des footballeurs champions du monde .Autres temps, autres mœurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article