VIVRE,SE SOUVENIR, MOURIR

Publié le par lambersart-yvon cousin

Ce week-end, c'était la rentrée municipale.

Hier déjà, comme dans huit autres communes voisines, des centaines de Lambersartois se sont rencontrés à la salle des sports P. de Coubertin, les uns pour présenter leur association, les autres pour s'inscrire ou inscrire leurs enfants aux activités de l'année.
Un vrai plaisir de se retrouver !  LA VIE.

Aujourd'hui, les élus , écharpe en bandoulière , (sauf cet irréductible Alain Mazereeuw qui persiste à la porter à la ceinture!) accompagnés par la batterie fanfare , l'harmonie, les porte-drapeaux et à peine une cinquantaine de Lambersartois, ont défilé, déposé des gerbes et se sont souvenus des jeunes de la commune qui ont été fusillés par des soldats S.S sanguinaires au fort d'Englos le 3 septembre 1944  ou qui sont tombés porteurs du brassard des F F I.

Le soleil , le bel ordonnancement et le soin qu'avaient apporté les jardiniers municipaux à l'entretien et au décor du « carré militaire » ajoutaient à la dignité de la cérémonie. LE SOUVENIR;

PS : au cours de la cérémonie , parmi les personnes investies dans le quartier du Pacot-Vandracq, le décès brutal de Nadine Bloquet a alimenté les conversations. C'était « une figure » du quartier, présidente de l'association « Rêves, Vacances, Réalités »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article