NOTRE HISTOIRE, NOTRE PATRIMOINE

Publié le par lambersart-yvon cousin

Je venais de lire le n°8 du bulletin historique de Lambersart quand j'ai rencontré cet après-midi Claude Reynaert, l'auteur avec Eric Parize et quelques mordus d'Histoire de ce 4 pages mensuel. Il m'a dit qu'il avait de nombreux textes et documents en réserve qui pouvaient assurer la pérennité de ce bulletin. Tant mieux car malgré la modestie du document, il vaut la peine de se constituer une petite collection sur l'histoire de Lambersart.

Ne soyez pas surpris : il ne s'agit pas d'un feuilleton car les sujets n'y sont pas traités par ordre chronologique. La cinquième mairie par exemple est présentée après la huitième, mais c'est aussi le charme de la surprise. Outre l'intérêt historique des articles , les anecdotes rapportées en première page -comme pour susciter notre curiosité – sont parfois surprenantes. C'est ainsi ,par exemple , qu'on apprend qu'en 1927 sévissait déjà une bande qu'on appelait « la bande du Colisée » qui se livrait à de nombreux vols sous l'autorité d'un gamin de 13 ans ! Ou qu'en 1912 , le journal « l'Aurore » relatait qu'un caissier « infidèle » (mais surtout indélicat) avait puisé allègrement dans la caisse de paie des ouvriers .

C'est qu'il n'y avait pas que des Saints, à l'époque , dans notre bonne ville.Aujourd'hui, bien sûr, ces méfaits n'existent plus, n'est ce pas ?

Dans le dernier numéro, nos historiens nous racontent l'histoire du premier " hôtel de Ville ""(image), situé au carrefour av de l'hippodrome / rue Henri Delecaux . Et l'on ne peut que pleurer sur ce bel ouvrage qui fut détruit en 1965 pour faire place à l'immeuble privé que nous connaissons ...no comment !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article