MEME PAS PEUR !!!

Publié le par lambersart-yvon cousin

Très colère MP Daubresse au dernier conseil municipal ! .Le mot « tripatouillages » que j'ai évoqué ,  dont certains l'affublent , ne lui plaît pas du tout.  Il s'énerve et il attaque :

«  M. Cousin, si vous reprenez à votre compte ce mot de tripatouillages, ça va aller très loin ! » qu'il a dit , après avoir prétendu que je "roupillais" aux conseils de la MEL.

J'en tremble encore. MP Daubresse serait-il devenu MARC LA MENACE ?

    Loin de moi l'idée de parler de tripatouillages . Moi je parle de tricherie, de mensonge et de copinage .
    Et sur ce terrain, j'ai des billes !

    Des gamins ,diront certains ...

    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article

    COFFYN Bernard 25/04/2018 11:17

    Menaces ! Menaces ! Toujours des menaces !
    Menaces envers les journalistes qui l'épinglent.....
    Menaces envers les associations qui sont en désaccord avec lui sur ces projets immobiliers qu'ils considèrent comme bizarres...
    Menaces contre les élus qui ne supportent plus ses mensonges et ses railleries......
    Exemples :
    - M. DAUBRESSE, il y a quelques temps, voulait me donner des cours d'urbanisme dans son bureau car, selon lui comme à l'accoutumée, je n'avais rien compris au sujet d'un "Emplacement Réservé de Superstructure" ERS qui était censé contrôler la destination (du sanitaire, du médical ou des soins) de la vente des cliniques de l'Hippodrome. Préemption qui n'a jamais été mise en œuvre puisque son ami M. Philippe LIEBART a acheté ces propriétés encore placées sous l'ERS, pour en faire une résidence logements pour personnes âgées (sans sanitaire, sans médical et sans soins !). Qui plus est dans le même temps, il a autorisé son ami, Philippe LIEBART, à faire des travaux de terrassement, de modification de façades, de modifications intérieures au milieu de l'avenue de l'Hippodrome pourtant classée en pleine Zone de Protection Architecturale Urbanistique et Paysager .....
    Tout ça sans permis de construire...
    En effet, il nous aura fallu faire plusieurs réclamations auprès du Préfet et attendre pendant 10 mois pour enfin voir arriver un permis de construire sur ce chantier .....
    Oui mais il s'agit là d'un nouveau type de permis de construire Lambersartois mis au point par un ancien Secrétaire d’État et Ministre du logement, ancien Vice-Président de la MEL en charge de l'Urbanisme, ancien Maire de Lambersart depuis 1988 et actuellement Président de l'ADULM, et gérant-actionnaire avec son épouse de la toute nouvelle société DADEAS Conseil, spécialisée en aménagements, en urbanisme et en tourisme, je veux parler là du PCP :
    "Permis de Construire à Postériori".
    Ne cherchez pas c'est tout nouveau ça date de 2016 !
    Cela fera partie intégrante du futur code de l'urbanisme du territoire que couvre le PLU2 !
    - M. DAUBRESSE encore qui, lors d'un Conseil Municipal, incitait sa majorité à la moquerie parce que j'avais déjeuné avec Eric DARQUES : mais Monsieur COFFYN on vous voit souvent mangé avec M. DARQUES (rires dans les rangs de la majorité).
    Alors qu'il venait lui même d'inviter Eric DARQUES à un déjeuner alors qu'il avait déposé plainte à son encontre sans l'en informer bien évidemment (Les rires de la majorité se sont taris immédiatement).
    - M. DAUBRESSE toujours qui, au cours du dernier Conseil Municipal, tentait une nouvelle fois de me ridiculiser par des remarques cinglantes au sujet de la construction des logements sociaux à Lambersart entre 2014 et 2016 (VDN article du 21/04/2018) : "je ne peux laisser dire n'importe quelles bêtises !" Ce n'est pas la 1ère fois que vous ne comprenez rien ! "
    Sauf que manque de bol, ce n'est pas moi qui le dit mais le site de l'Etat :
    1 seul logement social a été construit par M. DAUBRESSE entre janvier 2014 et décembre 2016 alors que l'objectif pour cette période triennale était de construire 258 logements sociaux pour respecter la loi SRU (25% de logements sociaux en 2025).
    D'ailleurs le Préfet n'a rien compris non plus. En effet en 2017, sans mollir, il a collé une amende de 160.000€ à Lambersart et cette année il fera encore très probablement de même !
    Il faut quand même avouer que ce n'est pas très fortiche pour un ancien Ministre, pour un grand donneur de leçons....