DE QUI QU'ON PARLE ?...1/3

Publié le par lambersart-yvon cousin


extrait du courrier des lecteurs de Lavoix du Nord de ce samedi 10 février 2018

"Sénateur à temps partiel. Vouloir cumuler un mandat de sénateur et une activité professionnelle revient à dire que le mandat d’un sénateur peut être exercé à temps partiel. Vouloir cumuler les indemnités de sénateur (environ 7 200 €, sans compter le cumul possible avec les indemnités provenant d’autres mandats) et une activité professionnelle de consultant, au mépris d’une loi votée mais qui ne s’appliquera effectivement que dans trois ans, c’est faire preuve d’une belle avidité. Ce comportement n’est pas nouveau mais il est insupportable. Souhaitons que la majorité présidentielle aille au bout de sa volonté de réforme des institutions et du Sénat en particulier. "
A. B

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article