LA MAIN SUR LE COEUR

Publié le par lambersart-yvon cousin

LA MAIN SUR LE COEUR

Hier matin j'assistais à l'assemblée générale de la section lambersartoise des médaillés militaires. Je ne vous en aurais pas parlé si je n'avais surpris un geste discret de Marc Flouquet l'ancien président du Comité d'entente des associations patriotiques. On ne l'avait pas vu depuis un certain temps . Il est arrivé pâle et assis sur une chaise roulante depuis que ses 90 ans et l'arthrose l'obligent à restreindre ses déplacements . Dur pour un ancien de " la Coloniale" : 20 ans de service armé dans l'infanterie suivis de 20 autres années dans le civil. Deux séjours en Indochine et deux autres au Maroc, avec comme récompense le témoignage de satisfaction du régiment et hier matin la remise de la médaille d'or de l'entraide des médaillés militaires .
Rien d'exceptionnel peut-être penserez-vous ; mais il y a des signes qui ne trompent pas. Comme dans chaque assemblée générale d'association patriotique le président F. Laignel a demandé une minute de silence pour les adhérents décédés dans l'année. Chacun s'est levé . Marc Flouquet est resté assis dans son fauteuil mais je l'ai vu porter la main au cœur et, les yeux clos ,je l'ai vu se recueillir comme s'il s'abandonnait à une profonde émotion. C'était vrai, c'était beau.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article