MA VILLE ATTRACTIVE

Publié le par lambersart-yvon cousin

"Si j'connaissais le con qui a fait sauter le pont ! » se lamentait Pithivier dans la 7e Compagnie..
Si j'connaissais le dindon qui a planté les panneaux à l'entrée de Lambersart (pont Royal) ai-je envie de dire...
Certainement un champion de lecture car je mets au défi tout automobiliste de lire les 20 panneaux (!) sans se faire klaxonner, se faire qualifier de « connard » ou même se faire emboutir en décryptant le foisonnement des indications commerciales.

« Des cons ! » qu'il a dit le papa stressé de ne pas lire " Lycée Jean Perrin " lorsqu'il a conduit sa fille qui y passait le bac .

« Qu'est ce qu'on en a à foutre du «  Centre d'Interprétation de la Deûle !» qu'ils disaient irrespectueusement les sportifs qui ne voyaient ni la salle P de Coubertin ni même le quartier du Pacot Vandracq alors que La Cessoie est bien indiquée.

Je n'ose reprendre les mots « chaleureux » de ceux qui ont dû longer la Deûle alors qu'ils se rendaient à une soirée au Castel St-Gérard.

Bref si vous n'êtes pas de Lambersart, vous avez intérêt à avoir un GPS critiqueront ceux qui dénigrent toujours sans jamais rien proposer ...

En tout cas moi, je m'en fiche , je sais où se trouvent mon coiffeur, ma banque et même mon pressing. Tiens, je ne les ai pas vus sur les panneaux...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre 22/03/2017 16:51

Pardon pour une coquille: lire "comment sont choisis".

Pierre 22/03/2017 16:48

Tout-à-fait d'accord sur les panneaux de commerces!
Il serait intéressant de savoir comment son choisies les commerces indiqués, ce qu'ils payent et combien touche la ville (ou le département) pour l'occupation du domaine public.
Pour les grands panneaux, compétence de la MEL (sauf erreur), vous y êtes notre représentant; à vous de "jouer" !
Cordialement