C'EST BIEN TRISTE, MON BON MONSIEUR !

Publié le par lambersart-yvon cousin

La lecture de la presse après quelques jours d'absence me ballotte de surprise en surprise .

Notre maire en appelle à Montesquieu et clame que dans l'affaire Fillon « il y a atteinte à la séparation des pouvoirs ». Diable !

Dans la gadoue où s'enlisent. les politiques il s'érige en moralisateur : « personne n'est au dessus des lois, affirme-t-il, pas plus les politiques que les citoyens ».
Je suis tenté d'applaudir . L'intention est bonne mais j'ai peine à le croire . Les élus de la nation ne se permettent- ils pas quelques « accomodements « ? le népotisme, le favoritisme, le copinage, le détournement de fonds publics,l'enrichissement,les commissions occultes, les cumuls gratifiants.......

.Ce ne sont pas des mots que l'on attribue généralement aux citoyens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article