CONSEIL MUNICIPAL 8 FEVRIER 2017

Publié le par lambersart-yvon cousin

Ce 8 février au conseil municipal le maire a informé de sa décision d'engager les services d'un avocat pour défendre B.Astruc et C Reynaert qui vont devoir répondre devant la justice d'avoir qualifié les élus d'opposition, R Korber et E.Darques de "pseudo-citoyens"

Voici le texte de mon intervention :

Intervention Yvon COUSIN sur décision 170 Application des art 21-22. cgct CM DU 8 FEVRIER 2017

Une fois encore les contribuables lambersartois vont payer .

La loi vous permet de leur imposer la charge supplémentaire des frais de justice que vont engager Me Astruc et M. Reynaert.

Bien évidemment nous désapprouvons mais je voudrais vous faire prendre conscience de ce que vous faites. Nous sommes ici 7 , 7 conseillers municipaux associés à M. Korber, président de l'association des habitants de Canteleu et M. Darques dont vous n'appréciez pas toujours les propos. C'est un euphémisme. Nous sommes donc 9 qui avons versé une consignation judiciaire de 1000€ chacun pour défendre notre image, celle que vous avez salie dans Lambersart-Infos, en nous qualifiant de pseudo-citoyens après nous avoir traités d'irresponsables ou d'élus tenant des propos de caniveau.

Dans ce combat judiciaire vous voulez sans honte faire payer aux Lambersartois la défense de vos 2 adjoints, responsable ou co-responsable. Cet engagement de dépenses est légal comme sont légales certaines indemnités moralement condamnables que l'actualité a mis au jour. Vous confiez donc votre défense car c'est bien vous le chef, à un avocat de renom sans même fixer une limite aux honoraires que vous allez engager. Irez vous en appel, ? irez vous en cassation ? Ce soir,vous demandez presque un chèque en blanc aux conseillers,un chèque qui pourrait atteindre très vite 25000€. Le prix d'une voiture . Il est vrai que vous avez pris l'habitude de faire payer aux Lambersartois vos procès. Et lorsque le tribunal vous condamne vous ne remboursez pas la commune. Ce fut le cas dans le procès qui vous a opposé à nos anciens collègues Bouche et Dupont. Le parquet vous a même reproché le caractère procédurier de votre démarche qui a fait perdre temps et argent à la justice.

Pour en revenir à l'affaire d'aujourd'hui je dirais que vous avez en face de vous 9 vrais citoyens (ne vous en déplaise) qui ont engagé leur argent personnel. Et pour certains 1000€, c'est beaucoup et peut les gêner dans leur vie quotidienne. Vous utiliserez ,vous, l'argent public.Prenez en conscience !

Enfin pour terminer sur un point plus juridique que le tribunal tranchera je me demande si vous pouvez engager l'argent public dans ce cas d'espèce. Vous n'avez pas à défendre vos deux élus qui n'ont pas été attaqués dans leur fonction d'élus mais pour les propos blâmables qu'ils ont signés dans la tribune libre du bulletin municipal. La tribune libre, monsieur le Maire !

Je vous remercie au passage de nous avoir signalé que M. Reynaert était,semble-t-il, l'auteur de l'article. Nous l'ignorions. N'est ce pas lui déjà qui avait écrit le texte sur la Pythie de Verlinghem ?

Je m'éloigne du sujet. Je conclus donc M. le Maire  : si vous pensez avoir juridiquement raison, vous avez moralement tort.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article