UNE HABITUDE ....

Publié le par lambersart-yvon cousin

Cette fois, l'inévitable et longue communication sans débat que le maire se réserve au début de chaque conseil municipal portait sur le Pacot Vandracq.

Le journaliste n'a -pour l'instant - relaté que cela des trois heures du conseil.

Il ne serait ni honnête ni juste de contester le succès global de cette rénovation du quartier rendue possible grâce à la proximité politique du maire de Lambersart avec J.L. Borloo.
Je comprends bien que notre maire se serve de la réussite du projet pour sa propagande, bientôt électorale.

Je dis que si financièrement et du point de vue urbanistique le résultat de l'opération est louable , je dis aussi que les choix sociaux inhérents n'ont pas toujours été heureux.

Rien n'a été fait, par exemple, pour conserver des commerces de proximité dans ce quartier .Les anciens se souviennent avec nostalgie du boulanger « l'ami du pain » , du Café-Pmu, du débit-de tabacs , du coiffeur, de la chevaline , des pompes funèbres....Et si la place de l'Europe devait être modifiée ou sacrifiée pour résoudre les problèmes de délinquance qui s'y concentraient, je suis de ceux qui auraient bien vu son remplacement par un nouveau petit centre commercial au lieu de ces maisons qui s'intègrent mal.

Il est trop tard...Il n'y a pas eu de concertation.

De même, une autre erreur est en voie de se commettre. Malgré la promesse réitérée du maire que tout un étage du pôle animation serait réservé au centre social avec un local pour les jeunes, il n'en sera rien. Tous ceux qui ont assisté aux réunions de quartier, y compris les journalistes ont bien entendu cette promesse qu'aujourd'hui , effrontément, une adjointe dément en conseil municipal, tandis que le maire reste muet de peur de se parjurer.

La conséquence de cette volte-face sera que le local réservé aux jeunes sera éloigné du Centre Social et aménagé sous les appartements d'un immeuble collectif voisin. Bonjour la gêne !...même si les jeunes ne sont pas des braillards .

Là encore il n'y a pas eu de concertation. Une habitude...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article