TROIS OEILLADES

Publié le par lambersart-yvon cousin

Décidément le maire et ses compères sont incorrigibles.Vous souvenez vous de la photo truquée de la campagne électorale ? C'était déjà un moment fort de tricherie daubressienne .
Depuis, chaque bulletin municipal de propagande nous saôule de photos des édiles majoritaires. Un vrai casting.

La photo qui vient d'être publiée dans le dernier numéro de Lambersart-Pipeau à l'occasion du 45e anniversaire du jumelage avec Viersen n'échappe pas à la règle.Sur la centaine de clichés pris par le photographe de Monsieur et Madame, aucun ne montre la présence d'élus de l'opposition. C'est bien fait pour eux ! Ils n'ont qu'à être plus gentils !doivent se dire les dociles.

Ce que vous ne lirez pas non plus dans la gazette de propagande ,c'est que les élus de la majorité ont été bien reçus certes mais officiellement alors que les élus de l'opposition et les anciens de l'association des Amitiés Internationales ont été reçus amicalement, de la manière la plus cordiale. Nuance !

Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est la raison pour laquelle le Maire et Madame, qui s'étaient fait conduire par leur chauffeur (!), ne sont pas restés le dimanche matin. Un progrès quand même car au 40e anniversaire du jumelage ils avaient prétendu être retenus par N. Sarkozy .Politique d'abord !

Xxxxxxxxxxxxxxxxx

Hier l'assemblée générale du Cyclo club s'est déroulée comme d'habitude dans la bonne humeur. Ce fut l'occasion de saluer le départ de Alain Pondeville (dit Pompon) qui se retire en Auvergne et l'occasion pour le président Marc Douez de rappeler une anecdote . Alors qu'il faisait ses courses dans une grande surface il a été surpris de voir son ami Pompon vendeur au rayon de la « foire aux vins »

-Mais tu n'y connais rien en vins ! S'exclama-t-il

-Et tu crois que ceux qui achètent y connaissent quelque chose ! répondit le facétieux Pompon.

Xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Ce soir on se pressait à la présentation de la fresque des « Marianne » réalisée par les enfants de plusieurs écoles sous la conduite du peintre Claudy Gielinski. Chaque enfant avait mis sa touche à son propre portrait et se fondait ainsi dans l'ensemble représentant la diversité dans notre République.Cet exercice portera t il des fruits civiques ? Je l'espère...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article