METHODE COUÉ

Publié le par lambersart-yvon cousin

METHODE COUÉ

« la France va mieux, » dit notre président

« La démocratie de proximité progresse « proclament sans rire des élus de la majorité municipale de Lambersart dans le numéro de mai du Lambersart-pipeau .

Ben voyons ! Les habitués des réunions de quartier ont dû se pincer en lisant que « notre démocratie est plus réactive et plus pédagogue ».

La démocratie progresse ? Où ? Quand ? Comment ? Rien n'a changé . Le rituel des assemblées est exactement le même : distribution d'un prospectus annonçant la chose, informations municipales , réponses aux questions...même la disposition des chaises est la même. C'est ce que les pseudo-citoyens appellent « la progression du sur-place ! » Ah si quand même : l'animateur n'est plus le même et il y a eu une consultation de quartier car faute de courage politique l'exécutif municipal s'en est remis à une faible majorité agissante pour perpétuer les nuisances, le stress, les encombrements routiers dans le secteur de Canteleu...L'écologie c'est pour le discours .Gouverner c'est savoir prendre des décisions , parfois impopulaires, mais dans l'intérêt général.

En revanche rien, aucune consultation des habitants sur la vente précipitée et effrénée de terrains et même d'une salle de sports à la grande satisfaction de promoteurs immobiliers. A Lambersart, la démocratie s'arrête là où commencent les intérêts immobiliers.

La démocratie est plus réactive ? Certes une application informatique sur les téléphones portables laisse espérer le traitement d'un problème sous 48H . C'était le cas auparavant quand les citoyens téléphonaient !. Il faut croire que la réactivité nouvelle est un leurre, car, à entendre les remarques faites en assemblées de quartiers, cette réactivité est proche de celle de l'escargot. A la Cité familiale et au Béguinage on en sait quelque chose et on l'a dit !

La démocratie sera plus directe !, promet aussi l'équipe municipale. Ici, c'est vrai. Dès qu'elle a appris que l'équipe de « Lambersart, le cœur en plus ! » irait rencontrer les Lambersartois sur le pas de leur porte , les élus de la majorité ont annoncé qu'ils feraient de même. Si c'est dans l'intérêt des Lambersartois, tant mieux. Mais pourquoi être encore une fois à la traîne de l'opposition ? Notez que l'idée n'est pas nouvelle et modestement j'en avais pris l'initiative sous une forme similaire au cours du mandat précédent.(cocorico ! excusez)

Reste la satisfaction des Lambersartois . Les participants ne sont pas plus nombreux qu'auparavant ; les informations données servent souvent au « remplissage » ou sont exprimées de manière soporifique. Ce qui n'empêche les présents de se manifester vigoureusement presque dans chaque réunion : jet de photos rageur ; qualificatif « honteux ! » à la Cessoie ; rire sous cape devant l'ignorance d'un(e) élu(e) à la Cité familiale ; dénonciation de chiffres erronés dans Lambersart-Infos à Bourg-mairie..

.Bref, une démocratie qui progresse mais uniquement pour les adeptes de la méthode Coué !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article