LE GOÛTER POUR TOUS

Publié le par lambersart-yvon cousin

LE GOÛTER POUR TOUS

On ne va pas réveillonner là-dessus mais l'affaire du goûter des enfants fréquentant les centres de loisirs,- supprimé puis rétabli- , est caractéristique d'une manière de gérer la ville.

Si j'en crois la Voix du Nord de ce dimanche et les explications filandreuses du directeur des services de la mairie (pourquoi le maire ou son adjointe-épouse à la communication ne répond il pas lui-même?) le goûter avait été supprimé pour deux raisons. Il y avait du gâchis et de toute façon , depuis le nouveau prestataire de la cantine, les enfants n'avaient plus faim à 16 heures !.Risible

. Vous en connaissez,vous ,des enfants en pleine croissance , qui se dépensent physiquement dans les centres aérés et qui n'ont pas « un p'tit creux » dans l'après-midi ? Non ? Alors, c'est que le goûter qu'on leur offrait n'était ou pas bon ou qu'il n'était pas adapté à leur goût ; ce qui explique le gâchis .

Ne fallait-il pas alors se poser la question de la qualité ou de la quantité de ce qui était servi ? La réflexion était-elle à ce point compliquée et insurmontable ?

Je n'ose choisir entre l'incompétence et la mauvaise foi. Car, derrière cette suppression blâmable du « petit quatre heures » n'y avait-il pas une économie déguisée en faisant payer les familles ? Vouloir économiser est louable mais ne serait-il pas plus convenable pour ce faire de supprimer la vanité coûteuse d'une voiture avec chauffeur,par exemple ?

Enfin , à une époque où l'on cherche à estomper les différences sociales criantes fallait-il permettre à certains enfants de s'enfiler leur petit pain avec double barre de chocolat devant leurs camarades se contentant d'une tartine à peine beurrée ?

Parfois la réflexion et l'action municipales laissent perplexes.

photo : Tintin et Milou L'île noire . L'os ou le petit pain , quelle différence ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article