LES AMIS DU PLACARD

Publié le par lambersart-yvon cousin

LES AMIS DU PLACARD

«- Avant, ma femme et moi nous nous emmerdions » confesse d'entrée ce petit bourgeois cynique marié à une demeurée. Pour se distraire ils s'achètent donc en promotion un couple de chômeurs qui refuse de « se trouver à la rue » et accepte de vivre dans le placard de leurs acheteurs.

Et voilà des personnages caricaturés qui nous renvoient à la médiocrité, à la schizophrénie, à l'égoïsme, à l'imbécillité et à la grossièreté d certains hommes. Bref tout ce qui nous avilit .

C'est invraisemblable bien sûr... quoique.

Mais tout cela, bien rendu par quatre comédiens de DézastrenouvÔ nous fait passer une agréable soirée. Et , pour certains, permet de s'interroger

. Le couple des « placardisés » n'est-il rien d'autre qu'un couple soumis aux caprices de ses tourmenteurs ? Ne symbolise-t-il pas les illusions ? Les illusions que l'on soupçonne dans les saynètes : illusions quand on croit pouvoir acheter l'amitié, illusions que l'on berce , que l'on rejette et que l'on perd puisque les acheteurs remettent leurs « amis » dans le caddie pour les reporter au supermarché !

En revanche on ne s'illusionne pas sur le jeu des acteurs Didier Cugnet,Marie Emmanuelle Wojtowshi, Stéphane Haudegon et Katoume Id Bella. Les répétitions conduites p ar Brigitte Niquet ont dû être empreintes de beaucoup de rigueur car chaque comédien , pourtant amateur, atteint un haut degré d'interprétation. Le souci du détail est poussé jusqu'à faire roter en scène un acteur, jusqu'à faire simuler par des marionnettes des jeux sexuels dignes du Kamasutra, ou donner l'illusion d'un feu de cheminée.

Une fois encore la compagnie théâtrale lambersartoise DézastrenouvÔ mérite les applaudissements qu'elle suscite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article