QUI VEUT MOUCHER AUTRUI...

Publié le par lambersart-yvon cousin

. Qui veut moucher autrui doit avoir les doigts propres, dit un proverbe. J'aurai l'occasion d'y revenir.

Aujourd'hui, je me contenterai de « qui veut moquer autrui, ne doit pas se ridiculiser »

Avez-vous lu le dernier « Lambersart-pipeau », le journal de propagande municipal ?

Dans la tribune libre le maire ne peut s'empêcher de railler le groupe « Lambersart, le cœur en plus ! » qui signalait il y a huit jours qu'entre 1914 et 1918 notre commune avait perdu 368 militaires au combat. (source : brochure du Souvenir Français éditée par la ville de Lambersart et préfacée par le maire lui même)

Faux ,c'est 371 !(trois de plus! nan !) rectifie magistralement le maire ignorant certainement que son propre adjoint ,- recopiant ce qu'écrivaient Pierre et Agnès Nuytten ,férus de l'Histoire locale- avançait le nombre de 392 morts page 86 d' un livre aux prétentions historiques. Une différence de plus de 20 !!!

Cela s'appelle voir la paille dans l'oeil du voisin et ne pas voir la poutre dans le sien.

. Peut-être qu'un jour on verra le maire et son adjoint au monument aux morts compter et recompter sur leurs doigts les morts pour la France. Minable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yvon cousin 13/11/2015 18:00

Encore faudrait-il que le maire laisse à l'opposition les moyens de s'exprimer autrement que par 393 signes ! Tout est fait pour bâillonner l'opposition , cher Duchmolle

DUCHMOLLE 13/11/2015 17:20

Mais, pendant ce temps là,combien de Lambersartois attendent que l'opposition municipale présente et défende un programme structuré, fiable et réalisable, plutôt que de compter les morts !