CE SENTIMENT PENIBLE QUI ME TROUBLE

Publié le par lambersart-yvon cousin

Emma, la sœur de François-Xavier Prévost notre jeune Lambersartois tué au Bataclan appelle au boycott de la cérémonie d'hommage officiel, aux Invalides.

Je respecte la douleur et la colère d'Emma .Sa réaction est compréhensible Je respecte sa décision en espérant que les politiciens ne profiteront pas de cette douleur pour polémiquer encore Auront-ils cette décence ?

."C'est plus tôt qu'il fallait agir" écrit-elle avec raison

.Modestement je me permets de citer A Einstein "Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font du mal mais à cause de ceux qui laissent faire"

Qui a laissé faire ? Le gouvernement de gauche ? le gouvernement de droite précédent ? les magistrats ?les policiers ? les enseignants ?les parents ? vous et moi ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Cliquet 28/11/2015 17:09

Les terroristes n'ont pas peur de la mort. Nous si. L'"état d'urgence" fera un peu le ménage mais n'empêchera pas de nouveaux attentats. Aucuns pays n'a la solution .Seuls les renseignements ,au moins coordonnés au niveau de l'Europe/Etats-Unis, peuvent les réduire .Ce sera long. Une victoire par les armes est illusoire. Changer les mentalités, extirper les racines des obscurantismes et des racismes sera encore plus long. Mondialiser la paix !!...13O morts ne sont pas parvenus à imposer seulement l'union...

Danjou Wargner M.N 25/11/2015 11:49

J'entends la douleur d'Emmanuelle Prévost. Je ne peux pourtant pas m'associer au boycott de la cérémonie nationale de vendredi en hommage aux victimes, mortes, blessées et à leur famille. Je ne peux pas plus m'associer au soutien déclaré dans la presse et sur les réseaux sociaux de Marc-Philippe Daubresse. La récupération politique et la polémique sont une des gangrènes de nos élus, de droite, de gauche, du centre et des extrêmes.
Personne, pas plus à droite qu'à gauche, ne peut se targuer d'être tout puissant en matière de renseignements et de lutte contre tous les délinquants, terroristes et fanatiques.
Je déplore ces barbaries. Moi aussi j'en suis affectée.