RENCONTRE

Publié le par lambersart-yvon cousin

Du nouveau à Point Rencontre , le journal paroissial qui est en cours de distribution : très « terrain », très proximité. ! Presque à chaque page on y voit des visages de Lambersartois et de lambersartoises surtout.Seuls, deux diacres Christian Pollet et Olivier Antoine ont eu l'honneur de se faire tirer le portrait.

J.F.Bordarier, notre curé a commencé très fort dans son éditorial. Parlant des femmes il écrit « sans elles il n'y aurait pas grand monde sur notre planète » . C'est pas faux. Je dirais même plus, il n'y aurait personne à moins que...par l'opération du Saint-Esprit...

J'ai beaucoup aimé l'anecdote qu'il rapporte du cardinal Decourtray, un wattignisien condisciple de mon beau-père à l'école publique de Wattignies. A quelqu'un qui lui demandait pourquoi les femmes n'étaient pas prêtres ile cardinal répondit : « c'est parce qu'elles ont mieux à faire dans l'Eglise que d'être prêtres ! ». Il y a des abbés qui ont dû apprécier !

Le journal de mars est donc consacré aux femmes qui animent la paroisse. Pas toutes les femmes bien sûr car la place aurait manqué pour honorer cette fois encore les catéchistes ou « les petites dames » qui accompagnent les familles endeuillées et d'autres encore...

J'ai été heureux de lire l'article présentant Marie Claude Chasseing, mon ancienne collègue au Conseil Municipal.(photo). Une femme qui a du cran et de l'honnêteté. C'est rare en politique où beaucoup d'élu(e)s abandonnent leur conscience et se soumettent . Pour la gloire, pour le pouvoir ou pour l'argent.Parfois pour les trois ! La « soumission » ne se trouve pas seulement dans un roman de Houellebecq !

Ses convictions chrétiennes et catholiques, Marie Claude Chasseing ne les a jamais cachées, elle les a mises en pratique, ce qui fait que chacun l'a respectée et la respecte encore. Pas de triche, d'ambition malsaine et de flagornerie avec elle mais « attention aux autres, écoute,compréhension de certains comportements et tolérance ».Un modèle d'élue locale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article